Titre (Hillary)La séparation de la femme et la fille

Résumé (Claire): Dans ce chapitre la fillette a vu sa mère probablement pour la dernière fois pour un longtemps. Aussi elle ne savait pas où est son père. Elle a vu les choses horribles avec la police et les femmes. Ils les ont battu et ils sont pris leurs bijoux et leurs argents. La fillette a regard tout ça avec l’engourdissement. Apres la police a fini avec les femmes, ils ont séparé les femmes et les enfants dans deux lignes. Et les femmes sont parties sans les enfants.

Vocabulaire [5-8 mots de vocabulaire—utilisez des images autant que possible dans vos gloses] (Hannah): empourpré - flushed; en rang - in line (http://www.educol.net/se-promener-en-rang-t13537.jpg); une alliance - wedding ring (http://informacyde.com/blog/wp-content/uploads/2009/10/alliance.jpg); mater - to check out(to eye); corbeau - crow (http://www.dinosoria.com/oiseaux/corbeau_freux.jpg); matraque - club (http://fr.clearharmony.net/a_images/2005/01/orig/2005-01-05-2004-12-14-langya2-orig.jpg).

Questions de compréhension

  1. (Taylor) Qui est-ce qui avait déjà quitté pour les camps de concentrations?
  2. (Taylor) Pourquoi les oreilles d'une autre fillette apparaient sanglants?
  3. (Inge) Comment est-ce que la fillette se sent quand les hommes sont dans les baraquements?
  4. (Inge) Qu'est-ce qui s'est passé quand la fillette et sa mère sont séparés?
  5. (Mary) Quelles étaient les rumeurs qui circulaient dans le camp ?
  6. (Mary) Qu’est-ce que la fillette et sa mère ont eu à donner aux femmes du village ?

Questions stylistiques

  1. Trouvez une instance d’une comparaison/métaphore à la p. 111. (Nora)“Ce n'avait été qu'un tourbillonde terreur, de faim et de mort.”
  2. Trouvez une instance d’une comparaison/métaphore à la p. 112. (Robin): Elle avait la sensation d’être plus âgée que sa mère.
  3. Trouvez une instance d’une comparaison/métaphore à la p. 113. (Natalie)

Les femmes du village et les policiers traitent la mère «comme si elle était un morceau de viande ».

  1. Trouvez une instance d’une comparaison/métaphore à la p. 114. (Kim) - “La fillette avait soif, sa gorge était rêche comme du papier”
  2. Trouvez une instance d’une structure parallèle dans ce chapitre. (Hillary)Elle entendit les cris, les hurlements.

Questions d’interprétation (une question chacun)

  1. Claire: Pourquoi, pensez-vous est-ce que la police voudrait battre les femmes quand elles n’ont pas fait rien ?
  2. Hannah : Pourquoi sent-elle la fillette que sa mère est maintenant un enfant ?
  3. Taylor) Pourquoi est-ce que vous pensez que les policiers veuillent les trucs des juifs? (Par exemple: les bijoux)
  4. Inge: La fillette est très calme en ce moment… Où est-ce que tu pense la force de la fillette vient-il?
  5. Norval : Le thème du « dépouillement » semble dominer ce chapitre. Comment ? Dans quels sens pouvons-nous trouver ce thème ?

Questions d’application (une question chacun)

Dans ce chapitre, nous devrions ressentir la perte inimaginable de la fillette. Ça, c’est de la sympathie. Mais nous savons tous que nous pouvons également y expérimenter l’empathie : un moment, probablement de loin moins extrême, où nous avons perdu quelque chose qui nous était chère. Fournissez-en un exemple, en 2-3 phrases.

* Claire: Il y a cinq ans quand j'ai perdu mon grand-père et ce n'est pas la même chose que la fillette, mais c'est difficile pour moi et ma famille. L'enterrement était très difficile parce qu'il était mon première relatif de mourir. Ca ne compare pas de la perte de la fillette, mais c'est un événement trop difficile. Mais comme tout, nous sommes recoupé mais nous lui manquons tout le temps.

frn/250/2010/spring/111-116.txt · Last modified: 2010/05/07 04:41 (external edit)
 
Except where otherwise noted, content on this wiki is licensed under the following license: CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 3.0 Unported
Recent changes RSS feed Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki